André Vincent écrivain les ephemeres.jpe

Un jardin de possibilités ...

Maison d'éditions Les éphémères Manon Vincent

À son décès en 2014, l’écrivain André Vincent a laissé en héritage une petite maison d’édition.
Les héritières, trois cousines, trois Vincent, sont maintenant prêtes, en toute inconscience,
à reprendre le flambeau. Manon, la nièce, s’occupe principalement de la gestion de l’entreprise, de la mise en marché et du marketing web. Éliane, l’autre nièce, est éditrice, réviseuse et graphiste. Marie, la fille, est coordonnatrice et ben ben ben occupée…Et chacune détient évidemment une spécialisation en toutes tâches connexes.

La maison d’édition Les éphémères prend son envol, à un moment stratégique où le modèle traditionnel et ultra-contingenté de l'édition est en grande mutation.

Notre principal atout, en cette ère de «liberté technologique», est notre capacité à adapter nos ressources au projet de l’auteur.

En amont de la publication, nous lisons vraiment le manuscrit, et nous soutenons le travail d'écriture par une démarche éditoriale souple et attentive, afin de tirer le meilleur de chaque texte. Puis nous réalisons une mise en page soignée et personnalisée, pour que le contenant soit à la hauteur du contenu.

Une fois que le livre existe, nous combinons la vente en ligne, le téléchargement numérique, l’impression à la pièce et le marketing web pour le diffuser sans frontière.

Manon Vincent Marie Vincent Éliane Vincent éditrices

Notre ligne éditoriale fait plutôt dans la courbe. Pour l’instant, les romans, les nouvelles, les contes et légendes ainsi que les récits historiques sont les styles recherchés. Mais qui sait quelle perle d'un autre genre pourrait nous être soumise...
nous gardons l'œil ouvert.