Me suivrez-vous ? C’est un nouveau départ !

Dernière mise à jour : 23 avr. 2021

« Seulement ceux qui prendront le risque d’aller trop loin découvriront jusqu’où on peut aller» Thomas Stearns Eliot

Manon Vincent Écrivain et chanteuse québécoise

Ça fait un moment que mon manuscrit est complété. Envoyé dans une dizaine de maisons d’édition, je n’essuie que des refus. Je sais ! Je sais que des milliers d’autres auteurs ont connu le même sort et qu’aujourd’hui on les adore !

Je sais aussi que je ne sais pas tout, et je ne prétends pas mériter le prix Nobel. Mon premier roman aborde un sujet qui, bien qu’actuel, ne cadre avec aucune ligne éditoriale, puisqu’effectivement mon style littéraire donne plutôt dans la courbe et la dentelle. J’écris ainsi, et si j’écrivais autrement je ne me lirais pas!


Pour cela, j’ai partagé mes pages avec des lecteurs et réviseurs avisés. Enthousiastes, ils m’ont rassurée sur la qualité de ma plume, tout en se désolant du sort réservé aux manuscrits déposés sur un bureau, puis oubliés en-dessous de la pile du meilleur et du pire, souvent jetés avant même d’être lus.

Bien sûr que j’apprécierais un appui du milieu littéraire pour me centrer entièrement sur mon art, mais dans le contexte actuel de l’édition, espérer une réponse… ou pas, dans 6 mois…ou pas, qu’on me publie… ou pas, dans mon cas, ça ne s’envisage même pas! Mon sujet, en plus d’être actuel, est urgent!


Vous me connaissez, je me lance! Pour chacun de mes projets, si j’avais attendu l’avis des autres, je n’aurais jamais vécu. Faire cavalier seul pour un projet en auto-édition, cela impose une charge de travail monstrueuse pour un résultat incertain. Ça, je sais.


Heureusement, j’ai un bon profil d’entrepreneure. D’ici pas longtemps, je trouverai le chemin pour être lue. C’est la partie non négociable du contrat entre la femme d’affaires et l’artiste en moi.


Solidairement, je compte sur vous qui m’appuyiez et me suivez depuis longtemps déjà à travers mes élans du cœur, mes spectacles et La Petite Scène, me suivrez-vous ? C’est un nouveau départ ! Votre attente sera ma conscience et votre impatience mon essence! @Manon Vincent

24 vues0 commentaire